• Résidences Les Terrasses du Lac I et II (vendues)
  • Résidences Les Terrasses du Lac I et II (vendues)
  • Résidences Les Terrasses du Lac I et II (vendues)
  • Résidences Les Terrasses du Lac I et II (vendues)
  • Résidences Les Terrasses du Lac I et II (vendues)
Logo Toutimmo

Résidences Les Terrasses du Lac I et II (vendues)
Gérardmer (88400)

Les résidences Les Terrasses du Lac ont été construites à Gérardmer en 2011 et en 2015, en bas du coteau des Xettes. Elles sont entièrement vendues.

Ces 2 résidences se composent de 3 logements orientés plein sud. Depuis les terrasses de belle dimension, leurs occupants profitent d'une vue panoramique exceptionnelle sur le lac de Gérardmer.
Grâce à leur architecture très douce, ces résidences s'insèrent de façon naturelle dans l'environnement privilégié du coteau des Xettes, à quelques encablures du centre-ville de Gérardmer.

Tous les logements ont été vendus

Livraison 2011 et 2015

Présentation Résidences Les Terrasses du Lac I et II (vendues)

La proximité du centre-ville et du lac sont les premiers atouts de ce site d’exception. En partie basse du coteau des Xettes, le projet s’inscrit dans un tissu résidentiel calme. Le lieu tire son charme de son exposition plein sud et de sa vue panoramique sur le lac. Les terrains voisins sont occupés par deux bâtiments d’habitation. À l’est se trouve une charmante maison individuelle aux murs de pierres apparentes et enduit clair. S’implantant en limite de terrain, la bâtisse offre à l’ouest une façade recouverte d’un bardage au ton bleuté. À l’ouest se dresse une résidence de logement de construction récente, aux façades mêlant enduit ton sable et bardage bois au ton gris pour souligner les volumes. Celle-ci offre de belles terrasses permettant de profiter de l’agréable exposition et du paysage remarquable. Les limites de parcelles se dessinent grâce à la végétation et à quelques murs d’enrochement. Le projet, une résidence de trois logements, a pour ambition d’offrir un cadre de vie agréable à ses habitants, tout en s’insérant avec douceur dans le site. Pour ce faire, il reprend les éléments constitutifs du lieu et de son environnement, ainsi que ceux des constructions avoisinantes. Ainsi, le bâtiment repose sur un soubassement en pierres rappelant celles qui constituent la maison voisine à l’est. Sur les deux niveaux supérieurs se mêlent ensuite un bardage bois au ton bleuté et un enduit au ton clair. Si ce dernier est emprunté au langage contemporain de la résidence voisine à l’ouest, le bardage mêle les deux références : il souligne le volume comme sur la résidence de logements existante, mais se teinte de bleu pour faire écho à la maison voisine. Le volume, couvert d’une toiture traditionnelle à deux pans, se complexifie avec l’édicule en façade ouest mis en exergue par le changement de direction du toit et l’enduit clair qui le met en lumière.

Bien que le volume général de la construction reste dans une typologie traditionnelle, le bâtiment trouve son originalité dans un vocabulaire plus contemporain de formes et de contrastes. En effet, les ouvertures en façades s’allongent grâce à des aplats d’enduit gris, référence aux fenêtres bandeaux ; la toiture est soulignée par la peinture blanche des avant-toits qui lui apporte légèreté et lumière, contrastés par le gris des pannes apparentes. Le béton ajoute également à la modernité de l’ensemble : l’auvent de forme épurée en façade nord et la structure brute des terrasses au sud et à l’est deviennent des éléments identifiables qui apportent son caractère à la construction. Les garde-corps métalliques au dessin épuré finissent d’habiller les façades sud.

Les trois logements créés, de types et surfaces différentes, profitent chacun d’un garage privatif et d’une terrasse de belle dimension. Ils ont été dessinés dans un souci de luminosité et de contemplation du paysage, le regard se prolongeant à travers les terrasses jusqu’au bord du lac, au moyen des larges baies vitrées ouvertes en façade sud. Dans un souci d’intégration au lieu et de respect du site, les éléments paysagers délimitent les espaces. Au rez-de-jardin, la terrasse est entourée par un mur d’enrochement au nord et une haie fleurie au sud, permettant de masquer les stationnements se trouvant à proximité. À l’ouest la limite avec la résidence existante se dessine au travers d’une haie vive bordant l’escalier qui permet de traverser le terrain du nord au sud. Le long de la limite sud, un mur d’enrochement vient maintenir les terres. Celui-ci s’insère parfaitement au paysage en prolongeant les murs existants formant déjà limite le long des terrains voisins. La haie plantée au-dessus finit de clôturer le terrain, tout en apportant une certaine légèreté à cet ensemble. Le tout conserve un aspect naturel primordial.

La première ambition de ce projet est d’offrir un cadre de vie calme et agréable aux habitants de la résidence. Le paysage environnant remarquable dans lequel le bâtiment s’insère étant son principal atout, la conception s’est développée autour de trois idées principales : profiter au maximum de l’exposition au soleil et du panorama offert, s’insérer délicatement dans le site en réinterprétant le vocabulaire architectural existant, le tout dans un ensemble végétalisé harmonieux. L’îlot formé par les trois bâtiments représente aujourd’hui un seul ensemble cohérent grâce à la lecture croisée de leurs architectures propres.

Émeline GÉRARD, architecte ayant participé au projet

Prestations

- Carrelage dans les cuisines, séjours, salles de bains et salles d'eau
- Faïence murale dans les salles de bains et salle d'eau
- Salle de bains contemporaine, douche à l’italienne
- Parquet stratifié dans les chambres
- Peinture mate dans les pièces sèches et satinées dans les pièces humides
- Sèche-serviettes électrique dans les salles de bain
- Volets roulants électriques
- Chauffage individuel électrique (plancher chauffant)
- Terrasses et/ou jardin privatif pour chaque logement

Équipements urbains

Distance au centre-bourg 1,1 km
Distance à la piste de ski La Mauselaine 3,1 km
Distance au lac 700 m

Scolarité :

– Écoles maternelles, élémentaires et primaires 
– Collèges et lycées
– Activités périscolaires

Socioculturels :

– Piscine, tennis, complexe sportif (escalade, patinoire…)
– Médiathèque, ludothèque
– Maison de la musique
– Cinéma, bowling, casino
– Maison de la culture et des loisirs
– Base nautique (voile, planche à voile, canoë-kayak, plongée)
– Activités de montagne (ski alpin, ski nordique, saut à ski, trail, vtt…)

Commerces et services :

– Alimentation, primeur
– Presse
– Poste
– Banque
– Ambulance, hôpital, médecin, infirmière, kiné, dentiste, opticien
– Hôtellerie et restauration
– Boucherie et boulangerie

Transports :

– Ligne de bus TER
– Bus urbain
– La navette marché
– Gare TGV à Remiremont (25 min), Saint-Dié (35 min), Épinal (40 min)
– Taxi

Accès :

– 4 voies axe Besançon-Metz à 25 min
– 35 min de Saint-Dié, 1 h de Nancy, 1 h 30 de Metz et Strasbourg
– 1 h de l’aéroport régional de Nancy-Metz-Lorraine, 2 h des aéroports internationaux de Bâle-Mulhouse, de Strasbourg et de Luxembourg

Situation Géographique

Adresses

Résidences Les Terrasses du Lac I et II (vendues)
1 Impasse des Feignes de Rouen
88400 Gérardmer

Bureau de vente
TOUTIMMO
15 rue Thiers BP 80317
88008 Épinal cedex
Tél. 03 29 69 66 43

Agence du Cygne
88400 Gérardmer
Tél. 03 29 63 63 00

Descriptif sommaire | Résidences Les Terrasses du Lac I et II (vendues)

Télécharger les plans de masse
Retour haut